formats

Une semaine bien particulière à l’Assemblée nationale…

Mardi 22 janvier 2013, avec la plupart de mes collègues députés, j’étais à Berlin pour la célébration du cinquantenaire du Traité de l’Élysée. C’Les parlementaires français et allemands réunis à Berlinest en présence de François Hollande, Président de la République française, et de la Chancelière fédérale allemande que s’est tenue au Bundestag cette commémoration. Un moment fort dans la construction européenne qui doit s’approfondir pour faire de l’Europe un véritable territoire de paix, bien sur, mais aussi de développement économique et de solidarité sociale.

Voir la déclaration commune du Bundestag et de l’Assemblée nationale à l’occasion du 50e anniversaire de la signature du Traité de l’Élysée.

 

A l’Assemblée nationale, les mercredi et jeudi 23 et 24 janvier ont été consacrés à des débats dits de « contrôle de l’action du gouvernement et à l’évaluation des politiques publiques », conformément à l’article 48 de la Constitution. Cet aspect du travail du député est moins connu. Faire la loi, bien sur, mais aussi en contrôler l’application et en évaluer l’impact. Légiférer, contrôler, évaluer: ces trois dimensions me paraissent importantes et sont indissociables.

Mercredi, nous avons également adopté en première lecture la loi créant le contrat de génération. 500 000 emplois à la clé ! Je vous invite à regarder mon intervention à la tribune de l’Assemblée nationale sur le sujet.

Michel Lesage, le 25 janvier 2013

Partagez...