formats

Le Parlement des Enfants 2015

Cette année, ce sont les CM2 de l’école Saint-Anne, à Pordic, qui ont été choisis pour représenter la circonscription au Parlement des Enfants. Nos législateurs en herbe ont choisi le thème de la protection de l’enfant face au cyber-harcèlement. Il y a quelques jours, ils m’ont fait parvenir la proposition de loi qu’ils ont rédigée avec leur professeur.

 

 

PARLEMENT DES ENFANTS 2015
PROPOSITION DE LOI

Visant à sensibiliser et à protéger l’ enfant des dangers venant d’Internet dont le cyber-harcèlement.

Présentée par les élèves des deux classes de CM2 de l’école élémentaire
Sainte-Anne de Pordic (Académie de Rennes)

BEASSE Quentin, BERTHELOT Alexis, BIZIEN Youenn, COLLET Juline, COUTURIER Pierre, DANIEL–AUREGAN Marie, DAUGAN Sacha, D’HEROUVILLE Inès, DUDAL Louca , EGILMEZ Denis, EOUZAN Aurore, FLEURY Estelle, GEFFROY Adrien, GOOSSENS Daphné, GUICHARD Anaelle, GUILLEMOT Nathan, JOUAN Yanis, LE BOULZEC Emeline, LEBRUN Raphael, LE CARRERES Océane, LECHELARD Manuela, LE FLOHIC Oriane, LE LOGEAIS Quentin, LE POTIER Léo-Paul , MALENFANT-DESPAS Thomas, MARQUE Louis, MENGUY Argan, MICHEL Inès, NAOUR Quentin, PALISCOT Colline, PHILIPPE Tom, PIERRE Lola, REMINIAC Agathe, ROBERT Thomas, SCAVARDO Camille, TREHEN Lisa, TUAL Loïse, TURPIN Goulven, USEO Florent, VAUCHEY Laura.

 

Exposé des motifs
Aujourd’hui, l’utilisation d’internet est quotidienne. Source d’informations importante, il ouvre sur un monde de connaissances et de découvertes ; il peut permettre un apprentissage ludique et faciliter aussi la communication à travers les réseaux sociaux.

Malheureusement, ce succès engendre aussi des risques auprès des jeunes utilisateurs. Divulgations d’images choquantes (pornographie, violence, comportements dangereux), brutalité de certains jeux vidéo, cyber-harcèlement (insultes, moqueries, vidéo et photographies méprisantes), usurpations d’identité, piratages, propagandes djihadistes …sont des comportements dangereux et intolérables que subissent de plus en plus souvent les jeunes internautes.

Selon certaines enquêtes, 10% des élèves ont des problèmes de harcèlement, 6% d’entre eux sont victimes d’un harcèlement que l’on peut désigner sévère. Les victimes de harcèlement ont souvent peur d’en parler soit par timidité, soit par honte, soit à cause de menaces de représailles. Elles s’installent alors dans une situation de tristesse, de repli, de silence pouvant même amener à des actes suicidaires.

En ce début d’année, notre classe a réfléchi aux dangers d’internet et a organisé auprès des autres classes une campagne de sensibilisation sous forme d’affichages. C’est pourquoi, dans la suite de ce projet, nous proposons cette proposition de loi car, mesdames, messieurs, nous souhaitons que la prévention des dangers d’internet et la lutte contre le cyber-harcèlement deviennent un enjeu éducatif majeur dans les écoles primaires, collèges et lycées afin de mieux sensibiliser et protéger l’enfant des dangers venant d’ internet et principalement du cyber-harcèlement.

Article 1
Organiser dans tous les établissements scolaires, dès le primaire, une journée de sensibilisation aux dangers d’internet sous forme d’ ateliers avec interventions de professionnels , de représentants d’associations comme e-enfance. Permettre aux parents de s’investir dans ce projet en participant à une conférence traitant de ce sujet.

Article 2
Munir systématiquement tous les outils informatiques (ordinateurs, tablettes…) d’un logiciel gratuit et performant qui faciliterait l’identification et le contrôle de messages, vidéos… par la reconnaissance de mots clés. Faciliter la connaissance d’un tel logiciel.

Article 3
Faciliter auprès du grand public la connaissance de l’association e-enfance et le numéro du site  info-familles.netecoute.fr, association luttant contre le cyber-harcèlement, par des affichages systématiques dans les établissements scolaires, par des publicités télévisées aux heures de grande écoute, par des publicités systématiques sur les pages d’accueil des sites de recherche ou encore sur la UNE des journaux.

Retrouvez la PPL des enfants en PDF : PARLEMENT DES ENFANT S 2015

Partagez...