formats

Un arsenal d’actions pour l’emploi et le redressement

Quel triste spectacle ! Vous le suivez dans les médias. Je l’ai vu en direct à l’Assemblée nationale, dans l’hémicycle mais aussi partout ailleurs, dans les couloirs, l’ascenseur… La droite se déchire.

Ce n’est que le résultat du sarkozysme : un bilan économique et social catastrophique, mais aussi le clivage, la recherche de boucs émissaires, le relâchement des plus bas instincts. Depuis 6 mois à l’Assemblée nationale, l’UMP ne cesse d’être agressive, haineuse, revancharde , c’est le degré zéro de la politique. Souhaitons que cette situation ne fasse pas le jeu des extrêmes.

Pendant ce temps, le Gouvernement et le Parlement travaillent beaucoup, avec sérieux, rigueur, volontarisme.

Cette semaine encore à l’Assemblée nationale, après l’examen de textes relatifs à la mobilisation du foncier public pour répondre à la crise du logement, à la participation du public (en application de l’article 7 de la Charte de l’environnement), nous avons travaillé sur la création de la Banque Publique d’Investissement, un engagement de notre campagne et surtout un remarquable outil pour le développement économique et le soutien à nos PME, une des grandes richesses de notre département.

La BPI s’inscrit dans tout cet arsenal d’actions en faveur de l’emploi et du redressement : emplois d’avenir, contrats de génération, Pacte de compétitivité…

La prise de contrôle publique temporaire de l’aciérie de Florange s’inscrit aussi dans cette démarche. Je l’ai soutenue à l’Assemblée nationale.

Michel Lesage, le 30 novembre 2012

 

Partagez...