formats

Vote du budget 2013

A l’Assemblée nationale

Mardi 23 octobre à 17 h, nous avons adopté (par 329 voix contre 223) la 1ère partie du Budget 2013 de la Nation, après 8 jours de débat souvent vifs avec une droite revancharde, agressive et obnubilée par ses batailles internes et ses querelles d’égo.

Oui l’effort à réaliser est important, à la hauteur de l’échec de la droite à maîtriser les déficits. Mais ce projet de Loi de Finances 2013 engage le redressement économique du pays et replace la justice au cœur de notre fiscalité, pour les ménages comme pour les entreprises.

Depuis le 23 octobre, nous examinons à l’Assemblée nationale le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2013. Malheureusement, dans ce domaine aussi la droite nous laisse une situation dramatique : de 2002 à 2012, le cumul des déficits de la sécurité sociale atteint 160 milliards d’euros. Pour l’année 2012, il est de 17 milliards d’euros.

Ces niveaux de déficit mettent en péril notre protection sociale. Comme pour le budget de l’État, ils nécessitent d’indispensables mesures de redressement, mais dans la justice et avec une protection sociale renforcée.
Le projet de loi sera adopté dans les jours prochains.

Mercredi 24 octobre, avec ma commission, j’ai auditionné deux Ministres.
Delphine Batho, Ministre de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, m’a confirmé la solution apportée par le gouvernement pour faire la liaison électrique de l’éolien Offshore en baie de Saint-Brieuc.
Frédéric Cuvillier, Ministre Délégué chargé des Transports et de la Mer, que j’ai interrogé sur l’insuffisance du financement du Pôle d’Échange Multimodal (voir la vidéo) m’a répondu que cette situation pourra être réexaminée au cours du prochain Contrat de Plan État-Région (2014-2019).

Avec trois autres parlementaires socialistes, j’ai déposé plusieurs amendements dans le projet de budget 2013 pour favoriser le développement de l’intercommunalité (affaire à suivre).

Par ailleurs, nous engageons un travail de réflexion sur les enjeux des antennes relais afin de déposer éventuellement une proposition de loi parlementaire sur le sujet.

Mardi 23 octobre, avec les parlementaires des Côtes d’Armor, nous avons rencontré à Paris le Gouverneur de la Banque de France pour défendre le site de Saint-Brieuc.

En circonscription

La vie dans la circonscription a été marquée par le début du Festival Photoreporter que Saint-Brieuc Agglomération organise et qui connaît déjà un franc succès.

Conformément à mes engagements de limite de cumul de mandat, j’ai quitté la présidence de Saint-Brieuc Agglomération le 25 octobre dernier. Armelle Bothorel, 1ère vice-présidente, prend la suite. Elle a toutes les qualités requises pour poursuivre le développement de notre Communauté d’Agglomération, que je continuerai à accompagner bien entendu, mais dans un rôle différent.

A la semaine prochaine.

Michel Lesage

Partagez...